"De l’eau pour tous''

Malgré le fait que l’accès à l’eau potable et à l’assainissement soit reconnu comme un Droit de l’homme depuis 2010, près de 3,5 milliards d’êtres humains n’ont encore aujourd’hui d’autre choix que de boire une eau dangereuse pour leur santé. 2,4 milliards ne disposent toujours pas de latrine, soit 40% de la population mondiale. Résultat, 2,6 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à l’eau, ce qui fait de l’eau insalubre une des premières causes de mortalité au monde. Les acteurs humanitaires que nous sommes menons contre ce fléau un combat quotidien, sur le terrain, mais aussi en luttant auprès des instances nationales et internationales pour faire entendre la voix de celles et ceux à qui nous venons en aide chaque jour.

Projet d'accès à l'eau potable à Kiedpalgo au Burkina Faso

 

 

Afrique Solidaire en partenariat avec l'association Karnaval Humanitaire mène depuis 2017 un projet d'accès à l'eau potable dans le village de Kiedpalogo au centre-Sud du Burkina Faso. 

L'objectif du projet est d'améliorer l'accès à l'eau des populations rurales via la réparation et la réalisation de nouveaux forages, la mise en place d’un système de gestion de forage durable et autonome, la formation des artisans réparateurs et des membres des différentes associations des usagers de l’eau.

 

Présention du village 

Kiedpalgo est un village rural proche de la capitale Ouagadougou, il serait composé d’environ 9 000 habitants selon les estimations, tous répartis dans 5 quartiers. Le taux de scolarité des enfants (et par conséquent le taux d’alphabétisation) y est très faible. Il est ressorti lors des différents échanges avec les villageois que le besoin en eau y était particulièrement fort. Les 9 000 habitants se partagent difficilement 8 puits qui sont dans des états défectueux variables. Certains sont asséchés en période sèche, d’autres inaccessibles à cause des ravins que l’eau à créé… Ce manque d’infrastructure pousse parfois les habitants à faire plus de 20km pour aller chercher de l’eau à la capitale.

 

Afrique solidaire est en partenariat avec l’association Karnaval Humanitaire basée à Lyon avec qui elle développe deux projets d’accès à l’eau potable au profit des populations rurales de deux villages au Burkina Faso.

 

Le village de Pélla

 

Dans le village de Pélla, Afrique Solidaire assure le suivi et l’accompagnement des populations dans la mise en place de l’association des usagers de l’eau et des comités de gestion des forages. Pélla situé à une centaine de kilomètre au Nord de Ouagadougou la capitale du pays, où après avoir réalisée 11 forages à motricité humaine et mis en place les instances de gestions (AUE et comités de gestion)

 

Le village de Kiedpalogo

 

Kiedpalogo est situé à une vingtaine de kilomètre au Sud de Ouagadougou, le projet est en cours avec 7 trois forages réhabilités en 2017 et un en cours de réalisation pour 2019.

En plus de ces actions de réalisation, l'Afrique Solidaire accompagnement les populations locales à la mise en place des instances de gestion de forages( AUE, CGP)